TÉLÉCHARGER SOUNDRAMA THE PULSE GRATUITEMENT

Ce fut très agréable et, comme je l'avais ressenti à notre première rencontre, mon hôte s'est révélé particulièrement accueillant. Pour ce qui est du C. En guise de préambule, je crois cependant utile de publier, ici, la réponse à un M. Il me demandait si mes vacances avaient été bonnes et si j'avais fait évoluer mon installation depuis sa visite : Bonjour Stéphane, Mes vacances se sont très bien passées, je te remercie. Le Tarn est une région magnifique et le temps a été de la partie. Que demander de plus?

Nom:soundrama the pulse
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:8.91 MBytes



Ce fut très agréable et, comme je l'avais ressenti à notre première rencontre, mon hôte s'est révélé particulièrement accueillant. Pour ce qui est du C.

En guise de préambule, je crois cependant utile de publier, ici, la réponse à un M. Il me demandait si mes vacances avaient été bonnes et si j'avais fait évoluer mon installation depuis sa visite : Bonjour Stéphane, Mes vacances se sont très bien passées, je te remercie. Le Tarn est une région magnifique et le temps a été de la partie. Que demander de plus?

Rien de nouveau en Hi-Fi. La vérité est que, quel que soit le regard que Tubesaplat et toi portez sur mon installation, celle-ci correspond exactement à mes attentes.

L'écoute n'est pas le fruit hasardeux d'une association d'appareils hétéroclites. Elle résulte d'un travail de mise au point lucide et patient dont le but est de faire plier la "pâte sonore" aux exigences de mon oreille. Il est clair que nos attentes diffèrent et je suis à la fois curieux et impatient de découvrir ton univers sonore.

Je n'exclus, bien sûr, pas la possibilité que cette écoute soit, pour moi, une révélation qui m'oblige à me remettre profondément en question. Toutefois, pour l'instant, je privilégie plutôt une autre hypothèse, à savoir que mon attachement à une reproduction exempte de tout caractère aguicheur puisse, en première analyse, vous apparaître terne. On se retrouverait, alors, dans le vieux cas de figure des divergences entre audiophiles "tout court" et audiophiles "mélomanes".

Les premiers recherchent le plaisir de l'oreille sans se montrer trop pointilleux quant au strict respect de la réalité dans le cas des enregistrements dits "de variétés", il ne peut y avoir de vérité absolue puisque les créations sonores écoutées n'ont aucune existence propre en dehors de l'enregistrement.

Les seconds, par contre, se méfient, comme de la peste, de tout ce qui peut apparaître comme "plus beau que nature". Ils sont surtout attachés au timbre des instruments et des voix tels qu'on peut les entendre dans une salle de concert.

Or, la musique purement acoustique présente un médium plus étoffé et un aigu nettement plus discret et subtil que ce que la Hi-Fi propose généralement. A première écoute, cela peut paraître déstabilisant. A la recherche de "la" vérité, les bruits de la nature peuvent se révéler pleins d'enseignements et j'ai profité de mes vacances pour faire le plein de "souvenirs sonores". Notre gîte, bordé d'un étang, jouissait d'un calme étonnant et les paysages sonores habités par une faune diversifiée sont encore très frais dans ma mémoire.

Mes promenades m'ont aussi fait rencontrer diverses cascades et je me suis particulièrement concentré sur la palette très riche que constituent les multiples formes de bruits d'eau. A mon retour, l'oreille bien reposée et dégagée des habitudes imposées par l'écoute régulière d'une même installation, je me suis plongé dans l'audition de diverses plages de bruits de nature et, en particulier, du fameux "Soundrama The Pulse" qui fait référence pour de nombreux audiophiles du monde entier.

Et bien, quoi que vous puissiez en penser, je suis, plus que jamais, convaincu que mon installation est capable d'un réalisme sonore rare que… Tubesaplat et toi, avez parfaitement le droit de ne pas apprécier. Un point qui reste à élucider concerne l'image sonore. Unanimement, vous la trouvez trop basse. Il y a de nombreuses années, j'ai effectué de multiples expériences à la recherche d'une véritable image sonore en hauteur.

J'ai ainsi découvert qu'en adoptant une position particulière des HP sur l'enceinte, il était possible de recréer une réelle sensation de hauteur. Quelques plages test d'un sampler de Chesky et un feu d'artifice sur un disque de Verany les fusées doivent partir du sol et éclater très haut révèlent déjà le potentiel de mon installation dans ce domaine. Mais, comme je l'ai lu récemment sous la plume de Patrick Vercher, un des tests qui révèlent le plus sûrement "un grand système" est constitué par la plage 5 du "The Pulse" : Old Japanese bell Blosho in the deep mountains.

En arrière plan, à un niveau sonore si faible qu'il passe souvent inaperçu, on peut entendre un personnage qui traverse la scène sonore de gauche à droite. Arrivé à l'extrémité, il descend un escalier.

Percevoir cette traversée et, surtout, la descente, demande un très haut pouvoir de résolution de chaque maillon de la chaîne. Comme le suivi du personnage se fait, chez moi, sans grande difficulté… Le hic, c'est que, pour pouvoir reproduire des sensations de hauteur, il faut qu'il y en ait sur le disque et seules les prises de son qui respectent la phase peuvent en fournir.

La plupart des enregistrements que nous avons écoutés sont des créations de studio où l'information sonore, souvent issue d'une multitude de micros, est "bêtement mixée" dans une console de mélange.

Sur mon système, la hauteur à laquelle l'oreille situe cette mixture, peut varier selon les individus. Si Tubesaplat et toi l'avez trouvée trop basse, récemment, un autre auditeur m'a, au contraire, reproché une élévation excessive. La plupart de mes visiteurs n'émettent, toutefois, ni critique, ni remarque à ce sujet, ce qui laisse supposer qu'ils perçoivent la hauteur comme "normale". Peut-être trouveriez-vous préférable de me contenter de la solution classique qui consiste à placer les tweeters à hauteur d'oreille.

On obtient alors une image bien rassurante, éternellement horizontale. C'est une question de choix. Le mien n'était pas trop difficile à effectuer puisque mes oreilles placent les "mixtures" entre un 1m et 1. Et comme mon système est, avant tout, destiné à mon écoute personnelle… Vos remarques concernant l'image sonore en largeur et en profondeur sont, pour moi, beaucoup plus troublantes. L'un parle d'effets "gauche-droite" image trop large quand l'autre trouve "la scène sonore trop centralisée".

C'est quand même solidement contradictoire et plus que déstabilisant pour quelqu'un qui, tout au long de sa carrière d'audiophile, a reçu tant de compliments pour sa capacité à créer des images sonores qui associent ampleur spatiale et focalisation précise des sources.

La notion de profondeur est aussi un domaine très polémique. Cela vaudrait sans doute la peine de lancer un débat dans le forum. Comme j'ai déjà été beaucoup trop long, je ne me permettrai pas une nouvelle diatribe sur ce sujet. Une chose est toutefois absolument certaine.

L'hypothèse de Tubesaplat selon laquelle un soi-disant manque de profondeur serait du à une absence d'extrême grave ne tient pas la route. Mesurée, au point d'écoute, à l'aide du "clio", la courbe de réponse de mon installation descend de manière extraordinairement linéaire jusqu'au 20Hz et ce dernier est reproduit sans aucune atténuation.

Il n'y a pas une installation sur mille qui peut en dire autant! Je n'ai jamais été du genre à dire "j'ai raison et les autres ont tort". Je me rendrai avec le plus vif intérêt et sans à priori chez l'audiophile dont Tubesapat m'a donné les coordonnées et c'est dans le même esprit que j'espère venir écouter très bientôt chez toi. Je n'exclus absolument pas la possibilité que l'une ou l'autre de ces écoutes m'oblige à revoir certaines de mes convictions.

En attendant, je continuerai à écouter mes musiques préférées sur une installation qui me donne entière satisfaction en mettant dans leur juste perspective vos deux témoignages négatifs, contrebalancés qu'ils sont par d'autres hors membres du forum particulièrement enthousiastes.

Il m'apparaît, plus que jamais, que la haute-fidélité est un domaine totalement subjectif dans lequel chacun se laisse conditionner par ses habitudes d'écoutes et que, dès lors, la considérer sous un quelconque angle de compétition est une absurdité.

Bien à toi,.

TÉLÉCHARGER WHATSAPP NOKIA 6120C GRATUIT

Soundrama : The Pulse

.

TÉLÉCHARGER KENSHIN LE VAGABOND VF GRATUIT

New Music Forum - NMF

.

TÉLÉCHARGER CD GPS CARMINAT RENAULT GRATUIT

Le forum Audiovintage

.

TÉLÉCHARGER DRIVER AMD RADEON HD 6400M SERIES GRATUIT

New Music Forum - NMF

.

Similaire