TÉLÉCHARGER DTU 41.2 GRATUIT

CTB - Quelles étaient les références antérieures concernant les revêtements extérieurs bois? Depuis cette époque, l'usage du bois en façade s'est sensiblement développé et les professionnels ont éprouvé le besoin de faire évoluer ce texte en apportant quelques modifications issues de l'expérience acquise, et en ouvrant le champ des ouvrages concernés avec la prise en compte des revêtements à claire-voie pour lesquels il était indispensable de fixer des règles claires. Le texte concerne donc, d'une part, les revêtements extérieurs en bois des parois verticales abritées ou non, c'est-à-dire les bardages, et, d'autre part, les revêtements extérieurs des ouvrages horizontaux en sous-face, abrités, comme dans les cas de fermetures d'avant-toit, de sous-face de balcons, de plafonds de loggias, de passages couverts, etc. Globalement, il concerne les bardages dont les revêtements sont conçus pour assurer un rejet d'eau vers l'avant de la façade, et il définit leurs ossatures secondaires. CTB - Quel est son champ d'applications? Il ne s'applique pas aux bâtiments agricoles.

Nom:dtu 41.2 gratuit
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:36.16 MBytes



CTB - Quelles étaient les références antérieures concernant les revêtements extérieurs bois? Depuis cette époque, l'usage du bois en façade s'est sensiblement développé et les professionnels ont éprouvé le besoin de faire évoluer ce texte en apportant quelques modifications issues de l'expérience acquise, et en ouvrant le champ des ouvrages concernés avec la prise en compte des revêtements à claire-voie pour lesquels il était indispensable de fixer des règles claires.

Le texte concerne donc, d'une part, les revêtements extérieurs en bois des parois verticales abritées ou non, c'est-à-dire les bardages, et, d'autre part, les revêtements extérieurs des ouvrages horizontaux en sous-face, abrités, comme dans les cas de fermetures d'avant-toit, de sous-face de balcons, de plafonds de loggias, de passages couverts, etc.

Globalement, il concerne les bardages dont les revêtements sont conçus pour assurer un rejet d'eau vers l'avant de la façade, et il définit leurs ossatures secondaires. CTB - Quel est son champ d'applications? Il ne s'applique pas aux bâtiments agricoles. Le texte vise tous les ouvrages édifiés en toutes zones de vent jusqu'à 28 m de hauteur.

Si la paroi ne comporte pas de baie, la hauteur de pose de bardage est seulement limitée à 28 m. En revanche, lorsqu'il existe des baies, en fonction des solutions retenues pour la pose des menuiseries dans la paroi à ossature bois, le DTU limite la hauteur admissible à 6, 10 ou 28 m.

La raison de ces restrictions est l'assurance de la protection de la paroi à l'eau. Pour les hauteurs les plus élevées, jusqu'à 28 m, les rédacteurs ont retenu le système de pose de menuiseries calfeutrées en applique extérieure, ou les baies avec calfeutrement protégées des intempéries à ébrasement ou précadre étanche. Ces mêmes systèmes, ainsi que les baies dont le calfeutrement entre les pièces d'encadrement et le pare-pluie de la paroi sont directement exposés aux intempéries, conviennent pour des hauteurs jusqu'à 10 m.

Les baies avec retour de bardage en tableau peuvent être employées pour des hauteurs jusqu'à 6 m ou 10 m en fonction de la zone de vent et de la rugosité du terrain. L'ensemble de ces prescriptions est détaillé dans l'annexe D du DTU. CTB - Il y a également de nouvelles prescriptions concernant les tasseaux de l'armature?

Pour la pose de lames verticales, il prévoyait la possibilité d'un simple tasseautage en quinconce organisant la circulation de l'air sur une épaisseur relativement faible. Le double tasseautage désormais imposé prévoit une épaisseur de lame d'air d'au moins 20 mm.

Pour ce qui est des entrées basses et sorties hautes de ventilation, la section est, comme dans la version précédente, fonction de la hauteur du bardage. Rappelons que l'obligation de réaliser deux rangées de fixations, pour les lames de bardage dont la largeur utile visible dépasse mm, reste applicable.

Le texte vise tous les ouvrages édifiés en toutes zones de vent jusqu'à 28 m de hauteur en métropole. CTB - Quelles sont les autres nouveautés hors bardage à claire-voie? À noter également, des limitations concernant la présence d'aubier sur les lames.

En règle générale, le texte prévoit la mise en place d'un pare-pluie souple, sauf pour les structures en béton ou en maçonnerie enduite à l'intérieur ou à l'extérieur. Mais, dans le cas d'une ossature bois et dans des cas très strictement définis dans le paragraphe 7. CTB - Qu'en est-il des dispositions concernant le bardage à claire-voie? Sont exclus de ce champ d'application : les bâtiments de plus de 28 m ; les supports en maçonnerie non enduite ; les bardages verticaux sur isolation thermique par l'extérieur et les murs à ossature bois dont le voile travaillant est disposé côté intérieur.

Un tableau très didactique résume l'ensemble les différentes possibilités existantes et renvoie aux éléments du DTU qui les concernent. Il croise les différents types de murs avec les exigences concernant lames et pare-pluie. On notera plus particulièrement que la pose en lame verticale n'est pas admise en cas d'isolation par l'extérieur, qui n'admet donc que les lames horizontales. CTB - Quelles sont les exigences concernant le bois et les lames?

Elles doivent être purgées de tout aubier, y compris sur la face non exposée en cas d'absence de traitement de préservation, une disposition plus importante pour le mélèze, le douglas et le western red cedar. Leur chanfrein est orienté vers le bas. Enfin, l'espacement entre les lames ne doit pas présenter de danger pour la sécurité des personnes, comme des risques de coincement, la possibilité d'escalade par effet d'échelle, etc. CTB - Et pour le pare-pluie et sa protection?

Enfin, en pied de façade, là où le pare-pluie risque d'être exposé à des dégradations volontaires ou non des piétons, il est demandé de le protéger, mécaniquement, par exemple par une maille métallique, sur une hauteur d'au moins 2,80 m.

TÉLÉCHARGER CORAN MP3 ABDERRAHMAN AL SOUDAIS

Bardage bois

On note que le CGM, qui compte plus de 50 pages, passe en revue les exigences relatives aux lames de bardage mise en cohérence avec les normes européennes , aux panneaux, aux chevrons et aux tasseaux de façon beaucoup plus détaillée que ne le faisait la section dédiée du CCT dans le précédent texte. Le nouveau texte intègre d'autre part les apports du fascicule Durabilité des éléments et ouvrages en bois FD P publié en , qui réévalue les classes d'emploi des ouvrages. Le principe de l'ossature du bardage à lames verticales est modifié. Le retour d'expérience montrant qu'un simple tasseautage horizontal en quinconce ne permet pas une ventilation suffisante de la lame d'air, les ossatures devront être réalisées à double tasseautage une ossature verticale sur la paroi et une ossature horizontale pour la fixation des lames de bardage. Des compléments d'information conséquents ont été apportés sur la mise en place d'isolant extérieur sur béton ou maçonnerie 1 exigence sur l'isolant, sur sa disposition par rapport aux chevrons, sur sa fixation et son éventuelle protection par une membrane pare-pluie.

TÉLÉCHARGER KOF 97

DTU 41.2, Les Bardages à claire-voie concernés

.

Similaire