TÉLÉCHARGER SERVEUR T4C 1.60

Aussi, pour se connecter sur DNA Internet et Armaguedon, il fallait s'acquitter d'un abonnement, alors que les autres étaient gratuits d'accès, avec ou sans boutique. C'était par ailleurs le seul des 10 serveurs Goa à ne pas être complètement surchargé et sur lequel on pouvait se connecter à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. Mais ce n'est qu'à la fermeture de Goa que Chaos, en tant que seul et unique serveur gratuit à ce moment là, a accueilli toute la foule francophone en mal de serveur qui ne voulait pas mettre la main à la poche pour continuer à jouer. Du coup, si Chaos était le serveur le plus extrême de toute la liste, il n'était pas pour autant peuplés de joueurs recherchant le pvp hardcore à tout prix.

Nom:serveur t4c 1.60
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:56.21 MBytes



What's going on? Mais qu'est ce qui se passe dans le monde du T4C? Bonne question, et cet article va tâcher d'y répondre. Même si j'aurais eu le temps et la possibilité d'écrire des articles, il n'y aurait sans doute pas grand chose de plus à raconter. Là, il suffit de regarder les forums habituels JeuxOnline ou T4CBible pour constater que les messages des joueurs comme des staffs sont rares et épars.

Staff communication Fut un temps, les staffs ne rechignaient pas à se mettre au devant de la communauté pour annoncer et communiquer sur leurs décisions, les prochains patchs de contenu, les animations rôleplay ou non. Pendant longtemps on a vu des Nekhar, des Black Lemming, des Cetrix, des Heschal, des Kiruto, des Calypso et même récemment des Erodas, et j'en passe aller de l'avant et participer aux sujets lancés par les joueurs, notamment à l'époque sur les propositions de portail commun aux serveurs T4C, les développements en cours de la part de T4CDev, etc.

Et aujourd'hui? Plus rien. A croire que les staffeux actuels sont effrayés à l'idée de prendre la parole et tenir des positions en public sur des plateformes extérieures à celle de leur serveur Et ce n'est pas l'entourloupe d'Erodas sur Abomination qui leur donnera tort Le fait est que pour toutes ces raisons tous les serveurs actuellement sont en sous-effectif et en recrutement perpétuel, et pour cause, il n'y a pas beaucoup de candidats pour affronter la vindicte populaire, et malgré tout ce qu'on peut dire, la corruption et le copinage n'ont plus cours, et ceux qui ont cette intention se feront recaler ou virer par leurs supérieurs au premier faux pas.

Erodas était un cas à part, il était quasiment seul aux commandes, seule une lecture des logs de Mouse a permis de le confondre Sauf qu'il avait dépop deux mois plus tôt, et il n'a même pas pris la peine de s'exprimer publiquement.

La conséquence de tout ça? Les serveurs sont peu animés, ne se renouvellent pas assez vite en termes de patch de contenu, l'accès aux informations est de plus en plus difficile si on ne se connecte pas au bon moment Dead development Et si ce n'était que les contenus serveur qui trainaient On est en , et la grande majorité des serveurs tourne toujours en 1.

Et pour cause, il n'y a plus de team de développement. La raison d'un tel désistement reste inconnu, on peut supposer que, comme pour les staffeux, ça les a soulé de bosser pour une communauté d'insatisfaits Ou plus exactement de lire des commentaires de la minorité d'insatisfaits sur les forums, notamment des joueurs PvP qui n'en ont pas grand chose à faire au final.

Bref, admettons que T4CDev n'est plus. Qu'est ce qui empêche une relève de se former pour reprendre le flambeau du dev? Les candidats potentiels ne manquent pas, le problème est ailleurs Selon Dialsoft, T4CDev existe toujours et attendent toujours la sortie de la 1.

Non seulement ça, mais aussi le fait que Dialsoft demeure encore et toujours parano à l'idée de refiler le dev à une autre équipe et risquer de se retrouver avec du code dans la nature. Après, ce n'est mon avis, mais pour être honnête, ce n'est pas de développeurs que T4C a besoin actuellement, mais de passionnés. D'une part, parce qu'une bonne partie de la communauté n'en a pas grand chose à faire de nouvelles versions et de nouvelles possibilités techniques et souhaite un serveur T4C de base à l'ancienne avec peu d'ajouts - notamment les joueurs PvP et la plupart des anciens de Mémoria.

Et d'autre part, si les serveurs reprenaient du poil de la bête avec des nouvelles recrues motivées dans les rangs de leur staff, avec une bonne communication, on pourra à ce moment là songer à repartir du bon pied dans le développement du jeu. Je conçois qu'on ne puisse pas être d'accord avec ça mais ça serait un bon débat à poursuivre dans les commentaires ou sur un topic forum approprié.

Pour finir là dessus, en mettant de côté l'aspect légal des choses, la plupart des devs dits underground cherchent davantage à réaliser des "prouesses" techniques et de se challenger eux mêmes que de produire du contenu T4C en soi, la grande partie du temps, ça en reste au stade de proof of concept sur des freeshards high rate pas vraiment stables et pas faits pour proposer une expérience de jeu T4C sur la durée.

Et il y en a d'autres bien moins scrupuleux qui ne cherchent qu'à se faire de la thune à revendre leurs devs au plus offrant ou à mettre un cash shop sur leurs freeshards éphémères. The current servers' state Après ce triste tableau de la situation actuelle du jeu, on va terminer sur une petite revue rapide de l'activité des serveurs dans le désordre complet pour pouvoir focus sur les particularités de chacun d'entre eux, et peut-être voir lequel ou lesquels d'entre eux serait plus à même de se redresser et de servir de nouvelle locomotive pour faire avancer le jeu.

Tous ces efforts ont visiblement payé parce que cela fait plusieurs mois voire plus d'un an que la population du serveur affiche très souvent 0. Et en quelques mois sa population est passée de à moins que le nombre de doigts dans une main, on pourrait croire qu'ils auraient mieux fait de se taire Pourtant, il n'en n'est rien, la communication n'en est pas la cause, c'est juste que, après avoir relativement bien assuré l'éjection d'Erodas et la remise en état du serveur la population étant restée stable durant cette période , ils se sont mis à enchaîner les pires décisions possibles en faisant exactement tout ce que la communauté PvP ne voulait pas voir : une troisième renaissance requise pour accéder à une 4ème île faire à l'arrache en quelques semaines avec de nouveaux sorts s'apprenant au delà du niveau A croire qu'ils voulaient liquider le serveur, sans aucune considération des joueurs qui se sont investis et monté aux niveaux et au delà en ZO et ZL Je vous parie combien qu'aucune annonce sur T4CBible sera faite quand le jeu sera ouvert sur Steam?

Ah, oui, tiens, le site existe encore. Et y a même un connecté au moment ou j'écris ce topic! Ca m'aura fait ma journée, tiens. Les efforts étaient louales, mais c'est finalement le modèle économique des serveurs indépendants à Dialsoft qui aura eu raison du serveur. Brinn s'en sortait pas trop mal, et participait même sur le blog! Par contre c'est la seule de son staff à avoir l'autorisation de parler, visiblement. Et c'est pas les quelques posts de recrutement bien trop feutrés d'un certain CommunicationNMS sur JeuxOnLine qui va redorer le blason du serveur.

Il y a eu des patchs qui sont très mal passés, notamment par manque d'explications sur certaines décisions et modifications, ce qui a valu certaines réactions des joueurs échaudés assez violentes. Mais ça semble définitivement révolu depuis que le staff s'attaque désormais à ajouter du contenu et à revoir assez efficacement les points d'équilibrage qui posent problème. Preuve en est, le serveur reprend un peu du poil de la bête coté population. Par contre, à l'extérieur des forums du serveur, on entend plus trop parler du serveur Il y avait déjà une certaine tendance au repli sur soi dans les communautés des serveurs T4C actuels ces dernières années.

Mais après l'euphorie de courte durée liée aux lancements de Brumes et d'Abomination, la timidité et la frilosité semblent de nouveau à l'ordre du jour, aussi bien côté communauté que côté staff.

Et pour ne rien arranger, il n'y a pour l'instant rien à attendre du côté de Dialsoft par rapport à une remise en question du modèle économique des licences serveur ou de la poursuite du développement là où T4CDev l'a laissé Du coup, si le blog est beaucoup moins actif qu'avant, c'est aussi au final parce qu'il n'y a pas grand chose à dire.

On finit avec une vidéo représentative de la vie actuelle des staffeux face à leur communauté

TÉLÉCHARGER BYE7SIDOUNI GEORGES WASSOUF GRATUITEMENT

L’équipe et le serveur de jeu

.

TÉLÉCHARGER COCO ARGENTÉE MAKE TABE A DZALE MP3 GRATUITEMENT

Serveur prive T4C La Quatrième Prophétie - Video

.

Similaire